Avril 2020. La crise sanitaire pousse un peu tout le monde à créer, à aider, à faire au mieux pour soi et les autres. Le confinement marque un coup d’arrêt pour de nombreuses activités mais c’est aussi une belle opportunité pour se réinventer et se retrouver. Quand on cherche un sens à tout ça, de nouveaux territoires à explorer, plus qu’une solution de repli, c’est parfois en regardant dans son propre foyer qu’une idée simple et motivante émerge.

Des circonstances propices à la concentration !

Ces lignes marquent le début d’un récit qui retracera l’évolution d’un nouveau projet qui “nous” tient à coeur. Et oui, le confinement présente l’avantage de pouvoir profiter de sa famille sans retenue. Du coup, lorsque notre petite fille de 17 mois a commencé à tourner en rond avec ses livres sonores, on a voulu regarder ça de plus près… de très près.

La dissection a commencé…

A son âge, le paquet de quatre tranches fines de jambon blanc soulève plus d’enthousiasme que le plus ingénieux des jouets. Mais quand même, le livre sonore reste un objet ludique et éducatif aux multiples bienfaits. Or, à force de les étudier, on a repéré un certain nombre d’éléments susceptibles d’être améliorés :

  • Une résistance aux chocs plutôt faible. Comment ça, ils ne sont pas faits pour être jetés du haut d’un escalier ?
  • La batterie ne tient pas sur la durée. Et c’est pas en ce moment qu’on va faire le déplacement pour en acheter.
  • Le son des musiques est grésillant. C’est d’ailleurs juste pour cette raison que nous chantons faux dessus. Si si !
  • Les visuels manquent parfois de soin. Certes il faut s’adapter aux yeux de l’enfant, mais les nôtres quelqu’un y pense ?

Après quelques recherches sur les livres sonores premiums qui pourraient exister, on a fini par se dire : “Construisons le. Sortons le livre sonore pour enfants dont nous rêvons, celui qui plaît autant aux enfants qu’aux parents !”. Pour cela, il “suffit” d’exceller dans les domaines suivants :

  • une qualité de fabrication irréprochable,
  • une batterie inépuisable,
  • une qualité audio élevée,
  • des chansons cohérentes et entraînantes,
  • des textes ciselés et des illustrations léchées.

Alors voilà, l’idée est lancée, on ne sait pas si elle est bonne ou mauvaise, mais on l’aime et c’est déjà pas mal. Vous êtes curieux et souhaitez en savoir plus ? Suivez notre aventure ! 


A propos : Confinés avec notre petite fille pour notre plus grand bonheur, nous sommes un couple de jeunes parents ayant décidé de se lancer dans la fabrication d’un livre sonore pour enfants d’inspiration japonaise !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici